10 JOURS DE FERIA

Palavas est une cité balnéaire pittoresque aux portes de Montpellier. Depuis plus d’un demi-siècle, tous les responsables d’arènes (de Marc Bourdalet hier et avant-hier à Vincent Ribéra aujourd’hui) ont fait de gros efforts pour maintenir et consolider la tauromachie dans la cité chère à l’humoriste Albert Dubout.
Marc Bourdalet programmait Nimeno II, Victor Mendes, mais aussi Espartaco et Ortega Cano.
Simon Casas y signa en 1979, le retour de Manuel Benitez « El Cordobes » dans des arènes pleines à craquer.
Cesar Rincon et José Tomàs choisirent Palavas pour y faire leur premier paseo en France comme matador de toros.
Paco Ojeda, Emilio Munoz, Jose Maria Manzanares, Julio Aparicio s’y produisirent.
Plus récemment, ce fut Enrique Ponce et El Juli.
Cette année, ce sera Antonio Ferrera, Manuel Escribano, Juan Bautista, Sébastien Castella, Miguel Angel Perera et aussi Pablo Hermoso de Mendoza pour son retour en Europe.
Mais cette constellation d’étoiles n’est pas l’unique originalité de cette feria pas comme les autres.
Depuis 10 ans, la feria de Palavas mêle avec succès, course camarguaise de très haut niveau et corrida.
Enfin, dans cette cité balnéaire, les toros ouvrent la saison estivale.
Une ouverture qui s’étale sur dix jours et sous toutes les formes taurines.

Les commentaires sont fermés.