LE TRIBUT INVISIBLE

Comme chaque mois de décembre, je jette un regard à ce comptage des dommages des pages amères que les toreros écrivent avec douleur et sang chaque saison. C’est l’inévitable et