MADRID, 2ème NOVILLADA DE LA SAISON

Madrid, 2em Novillada de la saison. Etonnant Angel Sánchez, gravissime lésion de García Naverrete. La novillada de La Quinta fut brave, non pas six de six comme celle de Fuente Ymbro, mais brave dans l’ensemble, avec un novillo d’une classe exceptionnelle à la muleta, le 5em, appelé « Pavito », dont se souviendront pendant longtemps les aficionados.

Mais, par contre, il fallait les toréer. Le Vénézuélien Manolo Vanegas le fit avec un soin académique, on demanda, mais pas très fort, l’oreille à ses deux novillos et on l’applaudit au 6ème, un novillo sans relief de Rehuelga. Ce que fit Angel

Sánchez fut une autre histoire. Toreo serré et enivré à la cape, avec des remates arrogants et jouissifs avec des medias et des revoleras, et un toreo exceptionnel, avec beaucoup d’étoffe et de pureté à la muleta. Main basse, conjonction très assemblée, long trait, conclusions derrière les hanches, un toreo paradigmatique  par naturelles et droitières et des passes de poitrines fabuleuses, profondes dès le départ et épiques libérant le toro à la finalisation. Nous sommes devant un novillero exceptionnel qui, malheureusement, ne sait pas tuer. Voila la raison pour laquelle il a perdu les deux oreilles, indiscutables, de son exceptionnel cinquième novillo. Et pour cette même raison il n’a pas pu faire le tour de piste au second, un compliqué et volumineux toro de San Martín -535 kilos et presque quatre ans- incertain au cours des deux premiers tiers et qu’il toréa à la muleta comme si c’était une douceur. Voila qui est dit, nous avons un nouveau torero. Il a pu avec le mauvais toro et a été très supérieur au bon toro.

 

Les commentaires sont fermés.