IMMONDICES PONCISTES

La semaine dernière nous apprenions la bonne nouvelle que répondant à l’invitation faite par les organisateurs des arènes de Mexico, José Tomás remettrait l’habit de lumières le 12 décembre prochain

SARAGOSSE

Le coso de la calle Pignatelli, si élégant et agréable, vient de fermer ses portes et avec lui s’achève le carrousel épuisant des férias de première catégorie. On sait que

VICTORINO

Celle que l’on surnomme comme « la corrida totale » d’Illescas, s’est transformée, dès la minute de silence en sa mémoire à l’issue du paseo, jusqu’à l’explosion triomphale de l’épilogue, avec deux

L’ACCOLADE

Son œuvre achevée, Miguel Angel Perera traversa le callejon de Las Ventas et tomba dans les bras de son apoderado. Ce n’était pas une accolade quelconque, c’était le maillon final