UREÑA, TOUT EN DOUCEUR

Bayonne 15 Aout 2018. Les toros d’Antonio Bañuelos étaient corpulents, même si la plupart n’atteignaient pas les 500 kilos, et bien armés, mais ils furent réticents, voire fuyants dans leurs