TOROS À AZPEITIA

azpeitia11

Corrida finie. La corrida d’Ana Romero avait été compliquée, en laissant peu de possibilités aux toreros. Autre chose ce sont les spectateurs qui ont apprécié la mobilité du bétail, leur comportement encasté, leur façon de s’élancer au cheval

GRAINES DE FUTUR

asosandaluz

Villaluenga del Rosario. Sierra de Grazalema. Province de Cadix. Recoin de la chèvre et de son fameux fromage. Avec son arène rectangulaire construite dans la roche au pied de hautes montagnes. Samedi dernier, dans ces arènes, se déroula la

SAN FERMIN C’EST FINI

sanf2017

La fête du «chupinazo », des encierros et du bruit s’est achevée une année encore. Les arènes de Pampelune ont montré cette fois-ci un esprit plus que généreux, magnanime. Des vingt-trois matadors de toros engagés, treize ont coupé une

PAMPELUNE EST AINSI

sanfermin2017_baja-big

Quand les réjouissances, le tumulte, le bruit, si chaotiques à nos yeux, trouvent assise dans la tradition, il existe toujours des lignes directrices, des vecteurs qui imposent un ordre du fond séculaire des us et coutumes. De cet ordre

TOROS DE ROBERT MARGE

MENU1

Galerie de photos de Bruno Lasnier. Une petite visite dans l’élevage de Robert Margé près de Beziers. Les taureaux au « campo » un lundi matin. D’abord les taureaux pour la la  corrida de Bayonne le 30 de julio 2017

UNE FAENA POUR L’ÉTERNITÉ

manolete

Sanglant est ce mois de juillet. Le premier dimanche,  le torero français Thomas Cerqueira tombait à Mauguio, très gravement blessé, avec la veine et l’artère fémorale sectionnées par un coup de corne d’un toro des frères Jalabert. Pendant

ANGRA DO HEROISMO

ANGRADOHEROISMO

S’il reste quelque destination magique dans le monde, qui ne soit pas gagnée par le tourisme de masse, où l’on vit dans un décor somptueux les chemins bordés d’hortensias où les habitants sont prévenants et acceuillants, c’est bien

DE NOUVEAU, LE DEUIL

FANDI11

Comme une bombe. Finie la corrida de Las Ventas, je regarde l’ordinateur pour voir le résultat de Roca Rey à Grenade. Et la nouvelle était là, brutale, effrayante, inévitable, elle occupait tout l’écran : « un toro tue Iván Fandiño